(photo : Baudouin)
(photo : Baudouin)

À deux heures au sud-est de Paris, le vignoble de Chablis ressemble à une oasis viticole, nichée au sein de vastes cultures céréalières. C’est la Bourgogne du nord, plus discrète que sa voisine beaunoise. Et plus simple, avec quatre appellations seulement : Petit Chablis, Chablis, Chablis premier cru et Chablis grand cru. Le tout en chardonnay, seul cépage autorisé. Comme le résume bien Louis Poitout, membre de la fédération de défense de l’appellation, « le chardonnay, il y en a partout sur la planète, mais le caractère minéral qui ressort à Chablis, on ne le retrouve nulle part ailleurs ». Ce que confirment les six maisons et châteaux à avoir ouvert leur porte pour une Escapade publiée dans Terre de vins n°67, actuellement en kiosque.

Épisode 5 : Domaines Long-Depaquit

Un joyau au cœur de Chablis
En flânant dans le bourg, on ne pourra s’empêcher de jeter un coup d’œil à travers les grilles noires du domaine Long-Depaquit. En plein Chablis, ce grand jardin à la française dispose sa géométrie autour d’une majestueuse fontaine en pierre. Impressionnant, on ose à peine entrer… « Au contraire ! », s’offusque Mathieu Mangenot, directeur technique adjoint de la maison beaunoise Albert Bichot, propriétaire du domaine. « Beaucoup de Chablisiens nous disent qu’ils ne sont jamais venus. Entendre ça, c’est le pire pour nous ! » Ouverte toute l’année, la propriété aime accueillir, avec ou sans rendez-vous. « On incite à venir prendre un pique-nique. Achetez une bouteille, on vous prête des verres ! » D’accord pour un chablis 2018 (14,50 €) de la maison, un blanc à l’attaque franche, idéal pour un plaisir immédiat. Mais où s’installer ? Dans ce parc d’un hectare, chaque arbre invite à la détente, il va falloir choisir. Et pour ceux qui se refusent au farniente, l’équipe propose aussi des dégustations au caveau, ainsi qu’une visite. L’occasion de découvrir la cuverie et son fonctionnement – même en pleines vendanges – et de descendre dans la cave à fûts, un moment « toujours magique ». Le parcours est ponctué d’anecdotes : on s’étonnera de l’histoire des Depaquit, ces frères défroqués qui achètent l’exploitation après la Révolution ; on percera le mystère de La Moutonne, grand cru emblématique du domaine, qui n’apparaît pourtant sur aucune carte… Et bien d’autres histoires passionnantes. Pour être sûr de les entendre, la réservation sur ruedesvignerons.com est recommandée.
DOMAINE LONG-DEPAQUIT – 89800 CHABLIS
03 86 42 11 13 – Site internet

Épisode 1 : La Chablisienne
Épisode 2 : Domaine du château de Fleys
Épisode 3 : Château de Béru
Épisode 4 : Domaines Courtault et Michelet