Les 24 et 25 janvier, Bordeaux joue son opération séduction partout en France. Rencontre avec deux propriétés bordelaises qui prennent leurs quartiers dans de jolis établissements, avec en perspective des accords mets-vins gourmands.

Château Peybonhomme-Les-Tours (Blaye Côtes de Bordeaux)
Au restaurant Michel’s (Bordeaux)

Rachel Hubert jouera à domicile pour cette Saint-Vincent. A la tête avec son frère et ses parents de deux vignobles familiaux en biodynamie, les château Peybonhomme-les-Tours (Blaye Côtes de Bordeaux) et château La Grolet (Côtes de Bourg), elle prendra place au Michel’s, véritable institution bordelaise. “C’est un vrai bistrot où règne la convivialité, dans l’esprit cher aux patrons. C’est intéressant d’aller en centre-ville pour être au contact direct des clients, car ils ne peuvent pas tous venir dans le vignoble. Je veux leur raconter la propriété comme s’ils y étaient, et leur montrer que nos vins sont à la portée de tous, des vins gouleyants, très expressifs sur la pureté du fruit, faciles à déguster sur de multiples plats, à midi, en apéritif, le soir.” Outre cette accessibilité dont elle compte bien faire la démonstration par la dégustation, la jeune vigneronne entend aussi profiter de ce temps d’échanges pour faire tomber au passage quelques préjugés. “Je veux montrer qu’à Bordeaux, on arrive à produire des vins de grande qualité avec des moyens modestes, de manière propre, tout en restant dans une gamme de prix accessible.”

LIRE AUSSI : La Tournée des vins de Bordeaux fait escale chez les cavistes et en grande distribution

Château Vieux Mougnac (Bordeaux supérieur)
Au restaurant Garance (Paris)

Cette propriété familiale depuis cinq générations, implantée dans le secteur de Lussac Saint-Emilion
vend en direct l’intégralité de la production de ses 9 ha certifiés en bio depuis 2012. C’est pour aller à la rencontre des particuliers, dont elle possède déjà une clientèle bien ancrée à Paris, que Laëtitia Ouspointour a décidé de poser le temps de “La Tournée des Vins de Bordeaux” ses bouteilles au restaurant Garance, dans le 7e arrondissement. « J’ai une très bonne entente avec Guillaume Muller du Garance. Nous avons la même philosophie, il aime mettre en avant les produits de la ferme de son grand-père, nous, les vins de notre domaine familial, explique la vigneronne. C’est très valorisant pour nous d’être dans ce lieu avec cette belle clientèle, non-loin de Matignon, dont de nombreux politiques, journalistes… Ce sont des vraies caisses de résonance », constate Laëtitia Ouspointour. Pour l’occasion, un menu unique sera concocté sur mesure pour accompagner deux des vins de la propriété. « Avec cet événement, nous espérons valoriser l’image des vins de Bordeaux, pour faire comprendre que Bordeaux a plusieurs visages, et pas seulement celui des crus classés, et faire passer le message que nous travaillons tous les jours dans une démarche environnementale, expose-t-elle. Qui mieux que les vignerons pour convaincre les gens ? »

LIRE AUSSI : Pour la Saint-Vincent, Bordeaux fait sa tournée en France

La carte de la Tournée des vins de Bordeaux