(photo M. Boudot)
(photo M. Boudot)

Avec huit domaines représentés à Lyon Tasting, l’appellation Ventoux joue en équipe au palais de la Bourse de Lyon. Logé au pied du géant de Provence, ce vignoble d’altitude héberge de nombreuses pépites. Coups de cœur.

Domaine Plein Pagnier, “Une récolte de moineau”
Le Petit Moineau (19 €), dernière-née de Plein Pagnier, a vu le jour après la maigre récolte de 2018. Elle célèbre aussi la naissance du second fils d’Édouard Marchesi, vigneron attachant et enthousiaste qui conduit en bio les six hectares de vignoble hérités de son grand-père. “On a la chance de vinifier des raisins qui ont été plantés par mon aïeul en 1960”, commente le jeune papa. Cette cuvée, 70% syrah, 30% carignan, illustre son propos. Elle combine la nature fauve et animale de la syrah au croquant et à la générosité du carignan. Un alliage redoutablement efficace et remarquablement. Dans un tout autre registre, Terre de Vins a repéré Un soir de pleine Lune 2016 : grenache, syrah et carignan, sont ici élevés dans des barriques d’âge différents et offre une trame complexe autour d’une belle fraîcheur. À venir, un blanc à base de clairette, de roussanne et de grenaches blancs. Mise en marché, mars 2020.

Domaine Solence, “Pionniers du bio”
1992. Jean-Luc et Anne-Marie Isnard s’installent sur les terres familiales qu’ils conduisent d’emblée en bio. Premiers à passer au vert dans le Ventoux, ils ont aussi osé, fait rare, réduire la taille de leur exploitation de 24 à 13 hectares pour se concentrer sur l’essentiel. Les Trois Pères 2018 (9,10 €) LE flacon référence du domaine reflète ce travail et l’esprit maison. Le grenache, majoritaire, offre ici un jus enrobé et frais aux notes de mûre, de myrtille et de réglisse. Quant à la cuvée, Moitié Vide Moitié Pleine 2017 (17,50 €), 60% grenache et 40% marselan, élevée en barriques, préfigure un vin de garde aux saveurs cacaotées et aux tanins murs et denses.

Clos de Trias, “Atypique”
Parce qu’il voulait offrir à ses clients, un vin établi Even Bakke, allure de viking et accent anglo-saxon, a eu l’idée d’élaborer la cuvée Clos de T, grenache, syrah, cinsault, élevée six ans et sept mois (8) en demi-muids (30 €). Mise en bouteille au cours de l’été 2018, ce vin est un petit bijou de complexité aux notes confites et délicatement fumées. En bouche, elle dessine une trame élégante supportée par une très belle acidité. Amateurs de rareté, ce vin est fait pour vous.

On a également aimé :
Vignobles Autero, Cuvée Autan rouge 2016
Domaine Les Baies Goûts, Les Terres Rouges 2017
Domaine Le Coustelas, Maienque blanc 2018
Domaine Fondrèche, Divergente rouge 2017
Domaine des Peyre, La Gazette rouge 2017