Propriété de Jean-Christophe Mau, le domaine bordelais, dans l’appellation Pessac-Léognan confirme sa montée en gamme avec un nouveau packaging pour ses seconds vins : le Colombier de Brown et la Pommeraie de Brown.

Les seconds du Château Brown, en Pessac-Léognan, ont désormais un nouvel habillage. A partir du millésime 2018, le Colombier de Brown et la Pommeraie de Brown se parent chacun d’une nouvelle étiquette. Le nom du domaine bordelais ressort sur les dessins des deux lieux emblématiques du château : le colombier du XVIIIe siècle et la pommeraie.

Le Château Brown avait déjà commencé à moderniser l’habillage de ses vins avec la refonte du design du grand vin dès le millésime 2016. Les nouvelles étiquettes de ses seconds vins suivent donc en toute cohérence en reprenant les mêmes codes.

Avec ce nouveau packaging, le Château Brown affirme sa montée en gamme en marquant mieux la segmentation de son offre. “Certains consommateurs avaient parfois du mal à identifier la Pommeraie de Brown comme le second vin de la propriété, car le dessin présentait de nombreuses ressemblances avec celui du grand vin”, note Mathilde Loriaud, à la communication et au marketing du domaine.

Deux marques mais un seul second vin

Le Colombier de Brown et la Pommeraie de Brown ne sont qu’un seul et même vin, distribué sous deux noms différents à deux négociants différents : Castel Châteaux & Grands Crus pour le Colombier et la Maison Cordier pour la Pommeraie. Le Colombier de Brown a été créé en 1994 par l’ancien propriétaire du domaine Bernard Barthe. Lorsque Jean-Christophe Mau rachète la propriété en 2005, il s’attache à relever la qualité du grand vin et se montre encore plus sélectif dans les lots qui le constitueront. Le volume du second augmente en toute logique et la Pommeraie de Brown est alors lancé en 2007. Le prix du grand vin, lui, gagnera deux euros entre les millésimes 2015 et 2016. Selon les millésimes, le Château Brown produit jusqu’à 80 000 bouteilles de grand vin et 30 000 de seconds vins.

Positionnés comme des “vins de gourmandise et de plaisir immédiat”, les seconds vins n’en sont pas moins vinifiés avec les mêmes soins que les lots composant le grand vin. Avec une démarche environnementale engagée (le domaine est certifié HVE 3, haute valeur environnementale), le Château Brown a d’ailleurs réduit le poids de ses bouteilles : 30 g de verre en moins par bouteille de second vin depuis 2015, pour réduire son empreinte carbone. Et le domaine a décidé en janvier de replanter un verger de 36 arbres fruitiers pour faire renaître la fameuse pommeraie, qui n’existait plus que sur l’étiquette.

En AOC Pessac-Léognan :
La Pommeraie de Brown et le Colombier de Brown : PVC entre 20 et 25 euros.

Terre de Vins a aimé :
La Pommeraie de Brown blanc 2016
Le Château Brown blanc 2017