Associé à Thomas Duclos et Julien Belle au sein du laboratoire ŒnoTeam, l’œnologue bordelais donne son point de vue d’ensemble sur ce millésime.

D’après Stéphane Toutoundji, 2016 est un « millésime homogène dans la qualité globale. On a de très beaux vins partout. On trouve de façon générale des vins avec des qualités bonnes voire exceptionnelles. Les grands vins de 2015 sont encore plus grands en 2016. On a énormément de couleur, une belle qualité de tanins, des touchers de bouche magnifiques, beaucoup de fruit. C’est un très très grand millésime. » Parmi les différentes appellations bordelaises, certains terroirs se distinguent-ils particulièrement en 2016 ? « Sur les terroirs froids et argilo-calcaires de Saint-Emilion, il y a des réussites remarquables. A Pomerol, il y a aussi de très belles choses cette année, tout comme à Saint-Estèphe. » 2016, plutôt millésime de vigneron ou de consultant ? « C’est une combinaison des deux. Le travail au vignoble a payé cette année, encore plus que d’habitude. Ceux qui ont bien travaillé dans leur vignoble, ont bien su maîtriser les dates de récolte, et n’ont pas trop extrait, ont fait des choses remarquables. »