Parce que la qualité d’un vin ne dépend pas de son prix, nous vous présentons chaque semaine une cuvée à moins de 10 euros qui nous a particulièrement enthousiasmés. Sans oublier les quelques accords mets-vin qui l’accommoderont au mieux.

Château Bonnet, (vignobles André Lurton)
Entre Deux Mers 2021.
8,90 €

C’est quoi ?

Château Bonnet est un Entre Deux Mers, situé sur la commune de Grézillac, le fief historique des Vignobles André Lurton. Son vignoble, en rouge et blanc, s’étend sur près de 300 hectares. Jacques Lurton préside désormais à la destinée des vignobles André Lurton et met son expérience de Flying winemaker au service de la propriété. L’Entre deux Mers est situé entre la Garonne et la Dordogne, d’où son nom.

Pourquoi ?

Parce que si, en Entre Deux Mers, le sauvignon est devenu très majoritaire depuis quelques décennies, château Bonnet a conservé intelligemment des parcelles de sémillon (et dans une moindre mesure de muscadelle) dont la proportion est significative dans l’assemblage. C’est cette alliance qui donne toute la personnalité à ce vin, entre fraicheur du sauvignon et rondeur du sémillon.

Avec quoi ?

Le terroir argilo calcaire de l’appellation sied à merveille à ces deux cépages. Nez subtil et aérien, à large éventail, de pêche blanche, nectarine, melon vert, cédrat mais aussi floral sur le chèvrefeuille et la fleur d’acacia. Le sauvignon (60 %) s’exprime par la vivacité et des saveurs citronnée. Le sémillon (40 %) donne sa touche texturée, un peu grasse. Finale très rafraichissante, saline. Rien d’agressif : un vin tout en nuance. En apéritif, ou avocat aux crevettes.