Qui dit fêtes de fin d’année dit cadeaux, gastronomie, famille, amis… et (surtout) champagne ! Mais évidemment, pas n’importe lesquels. Découvrez chaque lundi certains des champagnes préférés de la rédaction, dégustés à l’aveugle lors de la grande sélection de notre hors-série Champagne, actuellement en kiosques.
Et pour accompagner ces divines bulles, retrouvez également chaque vendredi nos coups de cœur en vins rouges et blancs. Bonnes Fêtes !

Deutz – Brut Classic
39,90 €
Un champagne exceptionnel dans sa précision aromatique sur les fleurs blanches (aubépine, troène, fleur d’oranger, freesia), le fruit d’agrume (combava, kumquat, pamplemousse) et de fruits à noyau (pêche blanche, mirabelle), les notes briochées affirmées en gourmandise. La bulle est généreuse, la bouche marquée par une belle longueur à la fois ample et vivifiante. « Tout ce qu’on attend d’un excellent champagne, résume une jurée, avec une belle fraîcheur qui donne envie d’y revenir. À la fois tendu et tapissant au palais, en parfait équilibre entre finesse et gourmandise. »
Avec un foie gras et sa figue confite.

J. de Telmont – Grande Réserve Brut
30,30 €
J. de Telmont, la maison de la famille Lhôpital depuis quatre générations, est établie à Damery, sur la rive droite de la vallée de la Marne. Elle explore tous les terroirs de la Champagne pour en tirer la quintessence. La cuvée Réserve Brut mêle ainsi à parts égales pinot noir, pinot meunier et chardonnay, issus de la vallée de la Marne et de la Côte des Blancs. Les 40% de vins de réserve issus des trois millésimes qui précèdent celui du vin de base apportent une complexité qui a séduit le jury avec des caractères juvéniles de fleurs fraîches et des notes d’évolutions sensuelles de brioche miellée. La finale, très salivante, ajoute à cette complexité.
Avec des bouchées à la reine.

Duval-Leroy – Fleur de Champagne Premier Cru Brut

39,10 €
« Assemblage représentatif de la culture chardonnay de Duval-Leroy », ce champagne à la fois aérien et vineux mêle 70% de chardonnay à 30% de pinot noir, avec 15% minimum de vins de réserve. Les jurés ont noté son « nez envoûtant, sa bouche structurée et dynamique, à la palette aromatique complexe et variée » sur des notes de fruits à noyau (brugnon, cerises rouges et blanches, mirabelle) et beurrées de pâte feuilletée particulièrement gourmandes. « Un vin de structure pour la table » qui a pleinement séduit son jury.
Sur un chapon aux morilles.

Notre sélection champagne du 2 décembre
Notre sélection champagne du 9 décembre
Notre sélection champagne du 16 décembre
Notre sélection champagne du 23 décembre