L’édition 2021 de Millésime Bio s’est achevée ce mercredi sur une note très positive, à tel point que les organisateurs veulent de nouveau investir ce format digital dès le mois de mars.

Le Salon mondial des Vins Bio n’a pu se tenir en version classique en 2021. La version digitale qui en a été livrée a été jugée inventive, au service d’un monde d’après (qui est en réalité le monde de maintenant, que nous connaissons tous, avec le plus de contacts et d’échanges en ligne possibles pour trouver le juste milieu entre la continuité économique et le respect de la distanciation physique). Plutôt que de reporter, comme tant d’autres, Millésime Bio a donc fait le parti d’un salon 100% digital. Frustrant à plus d’un titre (pas de dégustation) mais calibré au mieux dans les exigences de son temps.

A la sortie, le salon affiche le chiffre flatteur de 3000 visiteurs venus de 52 pays pour fréquenter ses allées virtuelles et échanger avec les 1000 exposants connectés derrière leurs stands. On rappelle que l’édition 2020 avait rassemblé 6 850 professionnels venus rencontrer 1 300 exposants. Dans le contexte actuel, c’est une réelle performance et les producteurs ont salué le courage de l’organisation pour inventer une nouvelle façon de maintenir les échanges.

Le syndicat SudVinBio annonce d’ailleurs que sa plateforme digitale initiée pour le salon ne s’arrête pas là et sera à nouveau ouverte les 18 et 19 mars prochains. A cette occasion, un Hall des Médailles sera ajouté pour permettre aux acheteurs de rencontrer les domaines dont les cuvées auront été médaillées lors du concours Challenge Millésime Bio 2021 (dont le palmarès sera diffusé le 24 février 2021). Le prochain salon Millésime Bio, dans une version que l’on espère présentielle, aura lieu les 24, 25 et 26 janvier 2022.